Bienvenue chez Moi

c'est pas grand mais y a de la place.. Installez vous et venir rire un bon coup. Etroits du cul et de l'esprit..vous risquez d'être vitriolés..
Keep cool..tout le monde...On est ici pour s'amuser et surtout, surtout, ne pas se prendre au sérieux...

Suivez Nous sur Twitter : Zizirider69
Suivez Nous Sur Facebook : Les élucubrations de Zizirider

lundi 20 décembre 2010

La Guerre en BELGIQUE est déclarée!! BELGIAN WAR is on!!

Lamentable de voir que la BELGIQUE est devenue l'objet de discordes vraiment graves entre Flamands et Wallons.
Flamands veulent voir leur Flandre libre et indépendante!! Ils oublient quand même que jusqu'a la fin des années 60 (donc pendant 140 ans), c'était la Flandre rurale et peu industrialisée qui vivait au crochet de la Wallonie prospère et développée. Maintenant, suite à des changements géopolitiques et économiques, et à la crise de l'industrie sidérurgique, la Wallonie perd pied. La Flandre, quant à elle, a su s'adapter et se développer. De là, a vouloir, sous prétexte de ce développement, renier la Belgique et demander la secession, c'est bas et d'une ingratitude sans nom!!

http://belgianwar.com/

FLAMINGANTS, JE VOUS EMMERDE!!! (Le grand Jacques BREL vous 'avait si bien lancé à votre gueule, il y a 30 ans!!)
La Belgique est, et restera... que vous le vouliez ou non. On n'efface pas l'histoire d'un pays comme cela.

Osez vous, vous regarder dans une glace...

Les Flamingands, chanson comique !

Messieurs les Flamingants
J'ai deux mots à vous rire
Il y a trop longtemps
Que vous me faites frire
À vous souffler dans le cul
Pour devenir autobus
Vous voilà acrobates
Mais vraiment rien de plus

Nazis durant les guerres
Et catholiques entre elles
Vous oscillez sans cesse
Du fusil au missel
Vos regards sont lointains
Votre humour est exsangue
Bien qu'y aient des rues à Gand
Qui pissent dans les deux langues
Tu vois quand j'pense à vous
J'aime que rien ne se perde
Messieurs les Flamingants
Je vous emmerde

Vous salissez la Flandre
Mais la Flandre vous juge.
Voyez la mer du nord
Elle s'est enfuie de Bruges.
Cessez de me gonfler
Mes vieilles roubignoles
Avec votre art flamand-italo-espagnol.
Vous êtes tellement tellement
Beaucoup trop lourds
Que quand les soirs d'orage
Des chinois cultivés
Me demandent d'où je suis,
Je réponds fatigué
Et les larmes aux dents :
"Ik ben van Luxembourg".
Et si aux jeunes femmes,
On ose un chant flamand,
Elle s'envolent en rêvant
Aux oiseaux roses et blancs

Et je vous interdis
D'espérer que jamais à Londres
Sous la pluie on puisse
Vous croire anglais
Et je vous interdis
À New-York ou Milan
D'éructer Messeigneurs
Autrement qu'en flamand
Vous n'aurez pas l'air cons
Vraiment pas cons du tout
Et moi je m'interdis
De dire que je m'en fous
Et je vous interdis
D'obliger nos enfants
Qui ne vous ont rien fait
À aboyer flamand

Et si mes frères se taisent
Et bien tant pis pour elles.
Je chante persiste et signe :
Je m'appelle Jacques Brel ....
Je persiste et signe Je m'appelle ... Zizirider... Belge et Liégeois de surcroit!!

2 commentaires:

hinde a dit…

j'adore.. bravo

Albert a dit…

Eh oui, Brel avait sûrement eu l'occasion d'observer les comportements et d'analyser les mentalités des plus "intégristes", ceux qui ont sans cesse attisé le feu, à l'Université de Louvain dans les années 60,jusqu'à "Wallen buiten !" (Les Wallons dehors), dans les Fourons ou la périphérie bruxelloise ensuite, avec cette obsession du territoire unilingue qui a abouti ces dernières années, à la "vlaamse kust" (le littoral), à des refus de répondre en français, aussi bien de la part de policiers ou fonctionnaires que de celle de commerçants ! Le "droit du sol" est le fondement de leur vision des choses, alors que le "droit des gens" nous semble prépondérant...
Je n'arrive pas à me souvenir d'un photographe, qui produit ce genre d'image et que j'ai vu dans un magazine ; je trouve son travail fort systématique et peu justifié dans ce cas-ci, même si ces images "interpellent".

Membres