Bienvenue chez Moi

c'est pas grand mais y a de la place.. Installez vous et venir rire un bon coup. Etroits du cul et de l'esprit..vous risquez d'être vitriolés..
Keep cool..tout le monde...On est ici pour s'amuser et surtout, surtout, ne pas se prendre au sérieux...

Suivez Nous sur Twitter : Zizirider69
Suivez Nous Sur Facebook : Les élucubrations de Zizirider

samedi 20 novembre 2010

PINK FLOYD en CONCERT au CHATEAU De VERSAILLES le 21 Juin 1988

Ce matin sur Facebook, un de mes amis, partagent une enième vidéo des FLOYD. Et pour la nième fois, je la regarde, l'écoute... Great gig in the Sky...
Pour moi cette chanson est la plus belle des FLOYD, même si toutes celles des FLOYD sont géniales. Je suis un inconditionnel. Toute la discographie, y compris quelques pirates, etc...
Mais ce qui m'a le plus touché c'est que cette vidéo, je la connaissais...
Et..oui, le 21 JUIN 1988, j'étais à ce fameux concert des PINK FLOYD à VERSAILLES.


J'avais acheté le ticket, 8 ou 9 mois auparavant, le premier jour des ventes, un ticket comprenant le transport en BUS aller - retour LIEGE / VERSAILLES / LIEGE et le fameux pass pour voir mes idoles.
Départ en Bus vers 12 h Près de la TOUR KENNEDY à LIEGE, un petit bus d'une 30aine de place, sympa...
je crois que j'étais le plus jeune de tous ces inconditionnels, la moyenne d'age tournait plus vers 30 Ans.
Mon Sac à Dos bien calé avec un pack de 6 bières et une petite bouteille de gin, des biscuits.. de quoi tenir le chemin..
 A Peine le bus démarré, la fumette a commencé à passer. je crois que sur les 4h30 de trajets, on a du se tapé 6 pétards! Des allumés surtout un Marc, genre post Soixante-huitard, cheveux long, on aurait dit Rogers Waters.
Un des gars avait ramené un lecteur CD et on passé les 4 heures à écouter du Floyd, Histoire d'être dans l'ambiance.

Vers 17h00 on arrive a Versailles. ET là!! la Grosse claque dans la gueule. J'étais jamais venu à Versailles: la majestuosité du lieu et devant dans la cour du chateau, cette PUTAIN de SCENE. Immense!!!!
et cet écran circulaire immense. WAOOOW
Déja beaucoup de monde. des gens ont du campé aux alentours.
Il reste quelques heures avant le concert. Je fais le tour du propriétaire. Au moins essayer de voir le château de l'extérieur. tout était balisé, beaucoup de services de sécurité... mais cool.. pas agressifs les flics.
Vers 20 heures, je me place, et comme étant petit, j'arrive à me faufiler.. et me retrouver à bonne distance pour ne rien rater.
22h00 le concert.
Avant le concert, était prévu un show laser et son préparé par les FLYOD.
Cette bande son (le SOUNDSCAPE) était une véritable démonstration des effets quadriphoniques en extérieur:  bruitages variés (eau, oiseaux, orages, passage d’avion….) nous a mis dans une ambiance de folie.. avec les pétards et la bière... le TRIP!!!  pendant près d'une demi heure..
Dans les les bonus du DVD de PULSE, on peut voir quelques minutes de ce Soundscape!!
Le concert commence directement en enchainement... par SHINE OF A CRAZY DIAMOND
Voici la liste des morceaux du concert(qui ont servi ont l'enregistrement du DELICATE SOUND OF THUNDER)










01        SOUNDSCAPE
02        Shine On Your Crasy Diamond
03        Sign Of Life
04        Learning to Fly
05        Speech
06        Yet an Another Movie
07        A New Machine part I
08        Terminal Frost
09        A New Machine part II
10        Sorrow
11        Dogs Of War
12        Speech
13        On The Turning Away
14        Speech
15        One Of These Days
16        Time
17        On The Run
18        The Great Gig In The Sky
19        Wish You Were Here
20        Welcome To The Machine
21        Us and Them
22        Money
23        Another Brick In The Wall
24        Speech
25        Comfortably Numb
26        Speech
27        One Slip
28        Run Like Hell
29        FireWorks
30        Speech


Quelques photos du Soundscape et du concert (pris sur le blog http://versailles.over-blog.org/)



Un petit montage photo de la place des armes avec le light man de la pochette de "delicate sound of thunder"



Après le Concert, à 2heures, retour au bus et retour vers LIEGE, la tête pleine de Musique, et d'image pour ce qui restera pour moi, le plus grand concert auxquel j'ai assisté.
Arrivée vers 7h du matin à LIEGE, Back to Reality,

6 commentaires:

Kahlan a dit…

J'étais moi aussi à Versailles ce soir là. Encore aujourd'hui, j'en ai des frissons rien qu'en y repensant. Un concert
E X T R A O R D I N A I R E
G R A N D I O S E...

Je crois que le vocabulaire me manque pour exprimer ce que j'ai ressenti ce jour là... J'étais toute jeune en plus à l'époque ;o)
Pour Noël je me suis ré-offert le "Delicate Sound of Thunder". L'autre était rayé, usé d'avoir trop tourné !
Aujourd'hui j'ai découvert le Australian Pink Floyd Show. Pas mal mais quand on a goûté à l'original....

D.Duponchel a dit…

A ma grande satisfaction et merci les mecs, je tombe par hasard sur ce blog et là je prends une grande claque de 25 ans en arrière. Rien que de l'évoquer, j'ai les poils qui se rebiffent. Non seulement, j'y étais avec un pote mais en plus nous sommes arrivés très tôt et avons pu profiter des derniers essais son. Je passe sur le concert car c'est presque irracontable tellement c'était beau, mais vous rappelez-vous du feu d'artifice sur les toits du château et oh surprise, tout le monde pensait rentrer mais Guilmour nous en a remis une couche? A bientôt 58 balais, rien d'en parler, j'en suis encore tout ému.

Cyrille. a dit…

Moi aussi ce fut mon premier Grand concert, je découvrais même certains titre et quel souvenir de la mise en scène de One of These Days.
Je pensais retrouver des amis et... évidemment sans succès ! Plus de 100 000 personnes...

jmax a dit…

Alors qu'on m'invite à aller voir un tribute des Floyd dans ma région, je me révolte en me disant "Non, j'ai assisté au concert mythique des Floyd au château de Versailles en 1988, je ne vais pas aller voir un tribute", je cherche sur le Web et je tombe sur cet article sympathique.

Sur mes souvenirs, c'est d'abord une longue, très longue attente avec un public de tous les ages, majoritairement trentenaire mais on voyait parfois, les grands-parents, les parents et les enfants tous réunis pour l'événement. Les joints étaient consommés massivement et les bouteilles d'eau (pleines!) volaient allègrement. Du coup, les lances à incendie avaient été utilisées pour doucher et refroidir les ardeurs des premiers rangs. Sur le coup de 22 heures, la première partie que je n'avais pas appréciée et d'ailleurs dans le public, c'était plutôt assis devant-debout-assis qu'une écoute attentive.
Puis entracte et là, on commence à se demander si cela va vraiment démarrer car il est quand même 23 heures.
Premières notes et là, tout le monde est debout et 1h30 d'un spectacle incroyable que je n'ai jamais pu revoir dans un concert Rock malgré une fréquentation régulière.
Tous les sens sollicités avec de l'encens, au parfum lourd et entêtant fournissant une brume épaisse dans laquelle les lasers découpaient des formes improbables. Le son, utilisé parfois de manière circulaire en partant de la droite et se terminant à gauche avec même un début d'inquiétude quand le son était une meute de chiens.
Un lit enflammé qui subitement passe sur nos têtes. Et pendant ce temps là, les Floyd, sublimés par le lieu et qui jouent, qui jouent...
Pour terminer, un magnifique feu d'artifice sur le chateau de Versailles puis le retour vers les bus, les trains et les voitures avec 80 000 spectateurs qui foulent un matelas de canettes, de bouteilles plastiques et donnant ainsi un ultime bruit de troupeau à la marche inexorable.

jmax a dit…

Alors qu'on m'invite à aller voir un tribute des Floyd dans ma région, je me révolte en me disant "Non, j'ai assisté au concert mythique des Floyd au château de Versailles en 1988, je ne vais pas aller voir un tribute", je cherche sur le Web et je tombe sur cet article sympathique.

Sur mes souvenirs, c'est d'abord une longue, très longue attente avec un public de tous les ages, majoritairement trentenaire mais on voyait parfois, les grands-parents, les parents et les enfants tous réunis pour l'événement. Les joints étaient consommés massivement et les bouteilles d'eau (pleines!) volaient allègrement. Du coup, les lances à incendie avaient été utilisées pour doucher et refroidir les ardeurs des premiers rangs. Sur le coup de 22 heures, la première partie que je n'avais pas appréciée et d'ailleurs dans le public, c'était plutôt assis devant-debout-assis qu'une écoute attentive.
Puis entracte et là, on commence à se demander si cela va vraiment démarrer car il est quand même 23 heures.
Premières notes et là, tout le monde est debout et 1h30 d'un spectacle incroyable que je n'ai jamais pu revoir dans un concert Rock malgré une fréquentation régulière.
Tous les sens sollicités avec de l'encens, au parfum lourd et entêtant fournissant une brume épaisse dans laquelle les lasers découpaient des formes improbables. Le son, utilisé parfois de manière circulaire en partant de la droite et se terminant à gauche avec même un début d'inquiétude quand le son était une meute de chiens.
Un lit enflammé qui subitement passe sur nos têtes. Et pendant ce temps là, les Floyd, sublimés par le lieu et qui jouent, qui jouent...
Pour terminer, un magnifique feu d'artifice sur le chateau de Versailles puis le retour vers les bus, les trains et les voitures avec 80 000 spectateurs qui foulent un matelas de canettes, de bouteilles plastiques et donnant ainsi un ultime bruit de troupeau à la marche inexorable.

POULTIER Marco a dit…

MARCO
J'étais également au concert .
Un petit détail que personne ne parle, j'ai accompagné le groupe devant le palais des congrés de Versailes ou ils ont découvert une plaque commemorative à droite de l'entrée principale.
je leurs ai serré la main.

Membres