Bienvenue chez Moi

c'est pas grand mais y a de la place.. Installez vous et venir rire un bon coup. Etroits du cul et de l'esprit..vous risquez d'être vitriolés..
Keep cool..tout le monde...On est ici pour s'amuser et surtout, surtout, ne pas se prendre au sérieux...

Suivez Nous sur Twitter : Zizirider69
Suivez Nous Sur Facebook : Les élucubrations de Zizirider

mercredi 1 septembre 2010

Inoubliables moments et destins de Sportifs

Hier, quand j'ai appris la mort de Laurent Fignon, non seulement j'ai été attristé, et fortement touché, mais également très perturbé.
Depuis hier, suite à cette macabre nouvelle, et au vu des images montrées aux différents journaux télévisés, une masse de souvenirs et d'images sont remontés de ma mémoire.
Mais pas n'importe lesquels, les souvenirs liés à de grand évènements sportifs qui ont marqué ma mémoire. Sportifs qui par leur art (car quand on devient aussi bon dans sa discipline, on peut parler d'art), ont su forcer le destin et marquer tous ceux qui ont assisté à leurs exploits en direct.
Depuis Hier, je revois sans cesse 4 images. Belles ou Tristes, mais image qui ont fait l'Histoire du Sport, qui m'ont marqué, ému ...et qui ressurgissent de temps à autres par réminissence.

1) L'arrivée de Fignon en 89 après ce maudit contre la montre sur les Champs-Elysées
2) La mort d'Ayrton Senna ce maudit 1er mai 199
3) Le saut de Mike Powell au mondiaux d'athlétisme de 1991 à Tokyo
4) Le record du monde du 200 mètres par l'extraterrestre Michael Johnson à Atlanta en 1996

1) L'arrivée de Fignon en 89 après ce maudit contre la montre sur les Champs-Elysées
J'avais 20 ans en 1989, le bel age!!
Plutot que de profiter de la plage et du soleil, je préférais suivre (ou plutot ne rien rater) de la grande boucle.
Fignon, Delgado, Greg Lemond et tous les autres...
Ce tour 89 fut d'ailleurs passionnant où Lemond et Fignon jouaient au chat et à la souris durant les 3 semaines.
Puis vint cette dernière étape à Paris et un contre-la-montre. 
ue demander de plus?
Les 2 spécialistes Fignon et Lemond, respectivement 1er et 2ème au départ de cette étape, devaient en découdre, seuls à seuls, d'homme à homme. UN CHOC DE TITANS
Je me rappelerai toujours cette arrivée où les commentateurs d'Antenne 2 donnaient le décompte.
Fignon venait de perdre le tour pour 8 secondes!!!
J'étais heureux pour Greg qui était mon favori, mais déçu, dépité pour Fignon.
8 secondes, 8 secondes, après plus de 2500 Km passé sur une selle, à pédaler pour perdre le Tour de France pour 8 secondes.
Qu'aurais je fait à sa place, si moi j'étais Fignon. Je n'ose l'imaginer!! quelle horreur. Putain, je perds le Tour pour 8 secondes. où ai je flanché, quelle erreur ai je commise?
Ce jour là, j'ai compris ce que pouvais être un grand champion, un grand monsieur. Fignon avait tout donné, mais avait perdu. Et pourtant, il était digne à saluer le vainqueur. Fair Play. C'est surtout cela le sport.
Et Si la légende de Fignon est ce qu'elle est, ce n'est pas pour ces victoires au tour (2) et celle du giro, c'est le fait d'avoir perdu ce maudit tour 89 pour 8 secondes!!!
Morituri te Salutante aurait dit un gladiateur à César. dans d'autres contextes et à d'autres époques, Fignon aurait pu être un gladiateur
BRAVO Mr Laurent Fignon. Repose en paix.


2) La mort d'Ayrton Senna

Durant la saison de F1, je ne ratais aucun grand prix. depuis le début des années 80, c'était le rituel dominical.
En 1984, je découvre un nouveau venu, AYRTON SENNA. qui est ce jeune fou qui vient titiller les plus grands tels que Piquet, Rosberg, et les autres
Ce Mec est un DIEU!!!
Audace, fougue, folie, talent, il a tout pour lui.
Une idole à suivre!!! voila ce qu'il devint pour moi. dès sa premiere victoire à Monaco en 84 sous la pluie.
2ème grand prix: 6eme: 1 point
5eme grand prix de sa carrière MONACO: il part en fin de grille..il pleut comme "vache qui pisse" et ce jeune fou, sur le rocher, où il est impossible de dépasser ce FOU termine la course 1er, mais comme la course est arretée, et conformément, au réglement c'est Prost qui est déclaré vainqueur.
Cela ne fait rien!!! 
Cet homme sera champion du monde dans un avenir proche; il sera le plus grand dépassera Fangio, et fera oublié. Mais il se tuera au volant de sa F1 aussi comme Jim Clack, Jackie Stewart ou encore Gilles Villeneuve.
J'ai toute de suite penser à cela dès ce grand prix de monaco de 1984.
Et à chaque Grand-prix, je priais Dieu pour qu'il ne se tue pas, car j'avais ce préssentiment dès le début.
Ce 1er Mai 1994, septique je regardais les préparatifs du départ. Le WE avait été mortel à SAN MARINO
Barrichello se blesse aux essais, suite à une sortie de route, et Ratzenberger se tue!!
Ce grand-prix pue la MORT!!
6ème tour, virage du Tamburello, Dieu ARYTON est en tête, et puis!!! il continue tout droit et prends le mur à plus de 200 km/h
Je n'en crois pas mes yeux, il n'a pas essayé de tourner... comme si la voiture etait lancée directement sur ce mur.
Mais DIEU ne MEURT PAS. J'ai Attendu 10 ans qu'il arrive un accident à AYRTON, mais non cet homme est un DIEU en fait, et il ne mourra pas au volant de sa voiture. J'y ai cru!!! je vous l'avoue.J'étais persuadé qu'il allait retiré son casque et sortir de la carcasse de sa voiture, titubant mais debout. Même lorsque les secours l'ont sorti de la monoplace, j'ai cru qu'il était seulement évanoui.

Mais là la réalité a rattrapé la fiction. Senna mourrait ou était Mort. Et j'ai pleuré, à 25 ans comme si je venait de perdre mon Grand frère, ce grand frère casse-cou, toujours à faire l'idiot, à qui tout réussissait, et auquel on s'identifiait.
Je crois que je n'ai jamais pleuré autant une personne (mais un mort proche) que pour Ayrton Senna. d'ailleurs, chaque fois que je revois cette scène ou des images, ma gorge se noue et les larmes montent.
Depuis ce jour là, j'ai enterré la Formule 1 et je n'ai jamais plus vu un seul grand prix en entier. De temps à autre, un départ et encore.
La Formule 1 est morte avec Dieu AYRTON SENNA, mon grand-frère que je n'ai jamais eu.
3) Mike Powell Vs Carl Lewis. Finale du saut en longueur des mondiaux de Tokyo Aout 1991
Décalage oblige, je veillais le soir pour regarder les mondiaux d'athletisme.
En cet fin d'été, vers minuit, je me branchais, avide de records du monde et de belles batailles sur le sprint.
Carl Lewis était revenu à son meilleur niveau et le saut en longueur avait l'air passionnant.
Un nouveau venu, du nom de MIKE POWELL dépassait allégrement les 8 mètres depuis le début de saison.
Quelque chose allait se passer. Bob Beamon, allait tomber. Ce record vieux de 23 ans (Mexico 1968) allait il être jeter aux oubliettes.
La finale se résume à un duel de Titans. 2 colosses Noirs doivent défier les lois de la gravitation pour dépasser ces 8,90 m.
Et là l'histoire se met en marche.
Le plus beau concours de saut en hauteur du tous les temps
Carl Lewis est invaincu depuis 1981 et va faire le plus beau concours de sa carrière avec un moyenne de 5 sauts à 8m83. ET pourtant, il va le perdre.
Au 3eme essai, Carl Lewis pense avoir battu le record de Bob beamon avec 8,91. Il lève les mains au ciel, mais le vent étant supérieur à 2 m/s, il ne pouvait être homologué comme nouveau record. 
Carl Lewis mène jusqu'à au dernier saut.
le fougueux MIKE POWELL se lance et saute à 8,95m . c'est la folie!!!!!!
Il reste le 5eme de LEWIS qui sautera tout de même à 8.87
Le nouveau record personnel de Lewis sera 8,87 m aussi au 5e essai. 
Le plus extraordinaire concours de saut en longueur de l'histoire venait de se terminer, et une nouvelle star était née.

Un résumé de ce concours en vidéo, Powell Vs Lewis 1991 Tokyo


4) La LOCOMOTIVE DE WACO ou l'EXTRATERRESTRE MICHAEL JOHNSON

Michael Johnson, l'homme le plus rapide sur le tour de piste descends sur la distance du 200 mètres
Cet homme, droit comme une planche, quand il court, toujours de noir vétu, va s'attaquer au plus vieux record encore debout. Celui du 200 m de Pietro Mennea 1979 avec 19.72 secondes. 
Beaucoup tentent à dire que l'italien était dopé pour avoir fait ce temps sur cet distance. Les techniques anti-dopages n'étant pas aussi efficaces, dans les années 70, le doute planait.
Michael Johnson a déjà battu le record quelques semaines plutôt, avec un temps de 19s66. Mais tout le monde l'attends pour le battre, ici aux jeux.
Imbattable sur 400 m, recordman du monde, médaillé d'or, Michael Johnson a tout gagné sur cette distance.
Depuis plus de deux saison, il s'entraine sur le 200m et est invaincu.
avec un temps de 19s32. Michael Johnson efface des tablettes Pietro Mennea.
Quand au record du 400 m, il le descendra à 43.18s en 1999. Ce record tient toujours à ce jour.


Voila depuis hier, toutes ces images qui me trottent dans la tête. je les revis dans mon imagination telles que je les avait vécu à leur époque, avec la joie, l'émotion, la douleur et la tristesse.
Hommage à ces champions hors du commun qui marquent la vie de nous autres, simples spectateurs.
Vous êtes dans nos mémoires et nos coeurs. Vous avez fait, l'Histoire du Sport, nous la vivons grâce à vous.

Aucun commentaire:

Followers