Bienvenue chez Moi

c'est pas grand mais y a de la place.. Installez vous et venir rire un bon coup. Etroits du cul et de l'esprit..vous risquez d'être vitriolés..
Keep cool..tout le monde...On est ici pour s'amuser et surtout, surtout, ne pas se prendre au sérieux...

Suivez Nous sur Twitter : Zizirider69
Suivez Nous Sur Facebook : Les élucubrations de Zizirider

dimanche 31 octobre 2010

hotel "el asba"

Si Si ca existe..
Hotel "el Asba"
En dialecte tunisien, une "asba"  est peut être le gros mot le plus vulgaire qui existe.. pour les non tunisophones, ca veut dire "Zob" mais en nettement plus vulgaire!!
c'est le mot à ne pas dire...
Et pourtant, un hotelier, en a fait son enseigne!!
Si vous passez vos vacances la bas..vous risquez peut être d'avoir mal au cul... ou vous adorerez :)
Vu La photo, l'endroit à l'air bucolique... idéal pour passez des vacances tranquilles.

dimanche 24 octobre 2010

Photos Célèbres 4: Le poing levé de Tommie Smith

1968 Jeux Olympiques de MEXICO
Tommie Smith, Athlète Américain est le champion olympique du 200 m et bat le record du monde (homologué à 19.83 s) qui tiendra jusqu'en 79 (Pietro Mennea, probablement dopé, le détrônera).
Lors de la cérémonie de remise des médailles (17 octobre 1968), Tommie et son ami John Carlos (3ème) baissent la tête et lèvent le poing ganté de noir au moment de l'hymne Américain.  Tommie se présentera également à la cérémonie, pieds nus chaussés de longues chaussettes noires. Le 2ème de cette course l'australien Peter Norman, soutiendra l'action de Tommie Smith en portant le badge de l'association "Olympic Project for human Rights" (association créée par Tommie Smith pour protester contre les ségrégations raciales dont souffrait les noirs en particulier aux USA et en Afrique du Sud).

 


Pour l'anecdote, Carlos ayant oublié sa paire de gants, lèvera le bras gauche, puisqu'il a du partagé la paire de gants de Tommie.
Ce Geste, en protestation contre la politique de discrimination dont souffrent les Noirs aux USA, aura l'effet d'une bombe dans les médias mondiaux.


Cela coutera à Smith et Carlos d'être écartés du village olympique, et menacés aux USA. Peter Norman sera lui aussi exclu de la délégation Australienne pour son soutien à cette cause.
La reconnaissance de Tommie en tant qu'athlète majeur aux USA ne viendra que plus de 10 ans plus tard.

Les Chaussures Mythiques de Tommie ont contribué à l'essor et au développement de la marque PUMA. Le modèle chaussé par Tommie (Puma Clyde Mexico 68) est d'ailleurs toujours commercialisé et remis au gout du jour et des modes. Il reste le best-seller de la Marque, qui a su profité de l'impact de cette action de protestation pour assoir sa notoriété face à son rival Adidas.



__________________________________________________________________________________
Dans la même série d'articles : Photographies célèbres. lire aussi

mercredi 13 octobre 2010

Photos Célèbres 3: The Tank Man ou The Unknown Rebel

La Volonté d'un homme plus forte que 17 chars!
Ce 5 juin 1989, un étudiant chinois (encore inconnu à ce jour) arrête une colonne de chars de l'armée chinoise.

L'Histoire

Depuis le 15 avril, une révolte sans précédent secouent la Chine, et plus particulièrement Pékin (mais également Shanghai, Hong Kong, etc...). Tout est déclenché par la mort de Hu Yaobang (secrétaire général du parti, déchu par Deng Xiaoping qui le jugeait trop réformiste et libéral). Tout ceci n'est en fait, qu'un pretexte. La situation en Chine s'étant durcie avec Li Peng (Premier Ministre depuis 87), ce mouvement populaire est lancé par les étudiants et les intellectuels, pour obtenir plus de libertés et une modernisation de l'économie chinoise et de son système politique.
Le mouvement prends de l'ampleur en Mai, et la place Tienan'Men est occupée en permanence par près de 50 000 personnes. Ce sitting, suivi par des grèves de la fin de plusieurs centaines d'étudiants.
 La loi Martiale décrétée le 20 Mai, autorise l'armée à intervenir. Jusque début Juin, près de 200 000 soldats et les blindés sont dépêchés à Pékin.
Le 4 juin l'assaut est lancé sur la place. Nombreux sont les blessés et le morts. Mais aucun chiffre n'a pu être vérifié (De 10000 à 300 morts selon les versions)

La photo

Elle est attribuée à Jeff WIDENER Photographe Journaliste Américain de L'ASSOCIATED PRESS.
Stuart FRANKLIN de l'Agence MAGNUM était également présent et a filmé la scène.
Du 6ème étage de sa chambre à l''HOTEL DE PEKIN" avec un téléobjectif de 400 mm, il mitraille 800 metres plus loin, ce jeune étudiant qui stoppa cette colonne de Char. L'action dure plus d'une demi heure.
 Les chars sont stoppés... Ils essaient de contourner le jeune homme, mais ce dernier se place devant le premier char à chaque fois. Ensuite, il montera sur le premier char pour parlementer avec les militaires. Il sera ensuite vivement secoué et écarté par une bandes de personnes. Certains disent qu'ils s'agit d'étudiants qui l'ont pris et cachés afin qu'il ne soit pas poursuivi. D'autres affirment qu'il s'agit de la police secrète du parti qui l'auraient arrêté et ensuite abattu.
Quoi qu'il en soit, personne ne sait rien sur cet étudiant téméraire. Serait il encore en vie? ou aurait il été exécuté.

Ce qui est sur, c'est que cet homme, portant deux sacs, et arrêtant une colonne de blindés montre bien le pouvoir de l'esprit de liberté, sur la dictature.
A Tous ces dictateurs, et oppresseurs de l'humanité, vous pourrez TOUT nous prendre, y compris notre vie, mais notre esprit et notre façon de penser nous appartient, et çà, VOUS NE L'AUREZ JAMAIS!!

___________________________________________________________________________________
Dans la même série d'articles : Photographies célèbres. lire aussi


dimanche 10 octobre 2010

Photos célèbres 2: La mythique photo du CHE GUEVARA

Dans la suite de mes recherches sur les photos les plus célèbres du monde (Voir Article "la photo la plus célèbre du monde -  lunch a top a skyscraper", je me penche aujourd'hui sur le cliché d'ERNESTO GUEVARA dit "le Che" (à prononcer tché).
Ce portrait est aussi mythique que le personnage.
Impossible de passer à coté de cette photo que l'on retrouve sur affiches, tee-shirts, tags, etc...




Cette photo a été prise par le photographe Alberto Korda, le 5 Mars 1960 à la Havane lors d'un meeting politique et d'un discours de Fidel CASTRO

Alberto Díaz Gutierrez dit Korda est né en 1927 à La HAVANE et mort à Paris en 2001. Ancien photographe de mode, proche du pouvoir, travaillait pour le journal Revolucion. Par la suite, il devint le photographe personnel de Fidel Castro. Vers la fin de sa vie, il semblerait qu'il aie pris quelques distances avec le gouvernement castriste et serait même taxé d'opposant.

Un cliché « par hasard » 

Voici comment Alberto Korda raconte cette photo du Che Guevara prise le 5 Mars 1960 à la Havane :
« Je me trouvais à quelque huit-dix mètres de la tribune où Fidel prononçait un discours et je tenais à la main un appareil à téléobjectif., lorsque je vis le Che s’approcher de la balustrade près de laquelle se tenaient Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir. »
« Je mitraille systématiquement tous ceux qui entourent Fidel. J’ai l’œil vissé sur le viseur de mon vieux Leica. Soudain surgit du fond de la tribune, dans un espace vide, le Che. Il a une expression farouche. Quand il est apparu, au bout de mon objectif de 90 mm, j’ai eu presque peur en voyant la rage qu’il exprimait. Il était peut-être ému, furieux, je ne sais pas. J’ai appuyé aussitôt sur le déclic, presque par réflexe. Et j’ai « doublé » la prise mais, comme toujours, c’est la première qui était la meilleure. Il n’est resté que quelques instants et je n’ai pris que ces deux uniques photos. Elles ne sont d’ailleurs pas d’une netteté extraordinaire parce que je n’ai pas eu le temps de faire une bonne mise au point. »

Dès qu’il développe la photo en arrivant au journal, Korda pense que c’est une bonne photo : « On sent dans son regard une grande colère concentrée, une force extraordinaire dans son expression. . Pourtant, Revolución ne la publie pas. 

Le cliché Original
À la mort de Guevara, en 1967, l’image deviendra vite une véritable icône pour le mouvement de 1968, un symbole de la révolte contre l’ordre établi. L’image fait le tour du monde, mais Korda ne retire pas un centime de droits d’auteur de ce travail.
En 2000, il fera verser à une ONG fournissant des médicaments aux enfants, les 50 000 dollars de dommages et intérêts retirés de l’utilisation non autorisée de l’image du Che par SMIRNOFF. « Si le Che était encore en vie, il aurait fait pareil. » dixit Korda

Korda posant devant son cliché
 
Comment est né le mythe?
Ernesto Guevara  est né le 14 juin 1928 e Rosario de Sante Fe en Argentine et fut éxécuté en Bolivie le 9 Octobre 1967 plus connu sous le nom de Che Guevara ou Le Che, est un révolutionnaire marxiste et homme politique d'Amérique latine, dirigeant de la guérilla internationaliste cubaine.
Jeune étudiant en médecine, Guevara voyage à travers l'Amérique latine, ce qui le met en contact direct avec la pauvreté dans laquelle vit une grande partie de la population. Peu après, Guevara rejoint le mouvement du 26 juillet, un groupe révolutionnaire dirigé par Fidel Castro. Après plus de deux ans de guérilla durant laquelle Guevara devient commandant, ce groupe prend le pouvoir à Cuba en renversant le dictateur Fulgencio Batista en 1959.
Dans les mois qui suivent la prise de pouvoir, Guevara est désigné procureur d'un tribunal révolutionnaire qui exécute plus d'une centaine de policiers et militaires du régime précédent jugés coupables de crimes de guerre, puis il crée des camps de « travail et de rééducation ». Il occupe ensuite plusieurs postes importants dans le gouvernement cubain, réussissant à influencer le passage de Cuba à une économie du même type que celle de l'URSS, Guevara écrit pendant ce temps plusieurs ouvrages théoriques sur la révolution et la guérilla.
En 1965,  il disparaît de la vie politique et quitte Cuba avec l'intention d'étendre la révolution. D'abord au Congo, sans succès, puis en Bolivie où il est capturé et exécuté sommairement par l'armée bolivienne entraînée et guidée par la CIA.
Après sa mort, Che Guevara est devenu une icône pour des mouvements révolutionnaires du monde entier, mais demeure toujours l'objet de controverses entre historiens, notamment à cause de témoignages sur de possibles exécutions d'innocents.
C'est gràce à la photo de Korda que le mythe nait. La masse des gens en Europe ou aux Etats-Unis, n'ont qu'une vague idée du CHE, et place encore moins un visage sur ce Nom.
C'est pendant l'été 1967 que l'éditeur italien Giangiacomo Feltrinelli débarque dans le studio de Korda. Il cherche des photos du Che et Korda lui remet la fameuse photo, jusqu'alors inconnue..
En octobre le Che meurt et Feltrinelli imprime ce portrait photo sur une affiche de un mètre sur 70 centimètres. On dit qu'il vendit un million d'exemplaires en six mois.
Le mythe était né, et tous les mouvements révolutionnaires ou contestataires font du CHE, un modèle à suivre. 
 Hasta Siempre, Commandante

Followers