Bienvenue chez Moi

c'est pas grand mais y a de la place.. Installez vous et venir rire un bon coup. Etroits du cul et de l'esprit..vous risquez d'être vitriolés..
Keep cool..tout le monde...On est ici pour s'amuser et surtout, surtout, ne pas se prendre au sérieux...

Suivez Nous sur Twitter : Zizirider69
Suivez Nous Sur Facebook : Les élucubrations de Zizirider

mardi 1 mars 2011

2 Mars 1991: Gainsbarre achevait son "requiem pour un con"

Je suis venu te dire que je m'en vais...
... et tes larmes n'y pourraient rien changer

Il y à 20 ans, Serge Gainsbourg et son alter ego Gainsbarre nous quittaient
Ce Dandy, qui alliait aussi bien les mots que les maux
tantot romantique, tantot provocateur, mais toujours génial avec cette allure blasée, l'homme a la tête de chou passait l'arme à gauche.
Avec ses mots inutiles, ca n'vaut pas la peine d'en parler..Crois tu? Serait ce d'un mortel ennui?
Je ne crois pas.
Toi qui sous emprise de l'alcool voire du Cannabis, nous donne la recette de l'amour fou,
Entre Érotisme torride et Amour à la Papa,  tu as nous a emmené voir les Jeunes femmes qui aimaient les vieux messieurs, Les Vilaines filles...
Mais aussi, B.B, Marylou, Jane B, Judith, Elisa, Lætitia, Melody Nelson, Eva, Samantha, Daisy Temple, Manon et  la Pauvre Lola à qui tu cries "sois-belle et tais toi".
Tu avais au moins "douze belles dans la peau", et pourtant, pourtant pour toi "les femmes c'est du chinois"
Et oui, Combien d'autres ont été "Sensuelle et sans suite"...
Combien ont été des amours perdues...
Combien ont été pour toi "la femme des uns sous le corps des autres".
et oui  Sait-on jamais où va une femme quand elle vous quitte? Surement prendre Leur plaisir sans toi
Cela t'aura mené tout droit à l'anamour...



No Comment... 
bon je me tais... Relax Baby Be Cool... Si ça peut te consoler, elles l'ont toutes aimé ton Mickey Maousse
Non?
Puisque je te le dis...

Tantot Docteur Jeckyll, mais souvent Mr Hyde,
Tantot Ourang-Outang Tantot KingKong
Tantot In, Souvent Out

Ce grand méchant vous, oscillait sans cesse, entre le Nazi Rock et la chanson de Prevert.




Entre la brasserie du dimanche et le Maxim's, tu savais passer des petits riens au monde des millionnaires..

Tantot  par hazard et souvent pas rasé


Souvent Black et rarement white 


Entre le Rock de Nerval et La poesie de Baudelaire tu aurais trouvé ta place au Lunatic Asylum


Tu n'etais pas en "Glass securit" toi aussi le 6,35 de la mort t'a fait les yeux doux.

Avant de mourir, je veux bien t'accompagner pour une dernière gitane et te poinçonner ton First Class Ticket avant de te jeter aux oubliettes

J'en ai marre d'entendre ta voix off, et les gémissements de ton black trombone.
Il est terrible ce requiem pour un con!!

Adieu, créature ! tu n'aura "pas fais long feu ici"
De toute façon, on est que des locataires dans ce bas monde. J'espère te retrouver là ou tu est...sous le soleil exactement!!!

RIP Gainsbarre...



___________________________________________________________
Les passages en Gras Italique sont des titres de Gainsbourg

Aucun commentaire:

Followers